Les carnets de l’Inventaire

Créé en Rhône-Alpes en 1976, le service de l’Inventaire général du patrimoine culturel a pour missions le recensement, l’étude et la valorisation du patrimoine régional, selon la politique impulsée par André Malraux dès 1964. La compétence de l’Inventaire général, d’abord exercée par la DRAC de Rhône-Alpes (ministère de la Culture), a été transférée à la Région Rhône-Alpes en 2007.
Ses études thématiques et topographiques couvrent tous les objets du champ patrimonial : patrimoine urbain et rural, civil, religieux et industriel, architectural et mobilier. Sa méthode de travail associe enquêtes sur le terrain (observations, relevés, campagnes de photographies), études des sources et recherches bibliographiques, l’ensemble étant restitué dans des bases de données normalisées. Chercheurs, photographes, dessinateur-cartographe, informaticiens et documentaliste participent à la connaissance et à la valorisation du patrimoine rhônalpin.
Les résultats des recherches sont librement accessibles dans les bases de données du ministère de la Culture, les dossiers électroniques du service et les « parcours virtuels », et font l’objet de publications papier amplement illustrées.